15h (2 journées)12 participants au maximumNous consulter

Déroulement de la journée

Chacune des deux journées de formation débute par un QCM qui est corrigé en fin de journée collectivement afin de permettre aux participants d’auto-évaluer leur progression personnelle.

PISU : ateliers et simulations (3 demies journées)

  • Ateliers : Les premiers maillons de la chaîne de survie / Massage / Défibrillation / Ventilation / Pose de voie veineuse / Chariot d’urgence / La chaine de survie : travail sur la chaîne complète.
  • Cas cliniques en simulation : Obstruction des voies aériennes / Allergie / Hémorragie sévère / Hypoglycémie / Etat de mal convulsif / Asthme aigu grave.

Damage control (1 demie journée)

  • Concept d’organisation et de prise en charge
  • Ateliers pratiques : pose de garrot tourniquet / ceinture pelvienne / pansement compressif / pansement hémostatique

Evaluation finale et Restitution

Un QCM final pour évaluation est proposé en fin de journée, suite à quoi le formateur réalise une restitution collective.

A la mi-journée, les déjeuners sont pris en commun afin de prolonger les temps d’échanges.

Une bibliographie et un livret de synthèse des recommandations sont fournis aux participants en fin de formation.

Merci de nous écrire directement à formation@lihope.fr ou de remplir le formulaire suivant afin de recevoir des informations concernant cette formation.

 

Envoyer

 

Objectifs

Dans les suites de la circulaire relative à la mise en œuvre du référentiel portant sur l’organisation du secours à personne et de l’aide médicale urgente (n°DGOS/R2/DGSCGC/2015/190 du 5 juin 2015), la Société Française de Médecine d’urgence (SFMU) a élaboré avec l’ensemble des sociétés savantes françaises ayant un lien avec la médecine d’urgence des protocoles de soins infirmiers, dénommés protocoles infirmiers de soins d’urgence (PISU). Ces PISU concernent des situations d’urgence pour lesquelles l’intérêt de la victime justifie l’initiation de sois par les infirmiers dans l’attente d’un renfort médical.

L’objectif de la formation est donc de former les IDE à l’application de ces PISU afin qu’ils soient en capacité de prendre en charge un patient en état de détresse vitale dans l’attente de l’arrivée d’un médecin. Les situations et cas cliniques proposés dans ce programme de formation correspondent à 6 catégories de PISU élaborées de manière consensuelle par l’ensemble des sociétés savantes concernées (SFAR, CFRC, CARUM, SRLF, SFMU, SEMSP). En fin de parcourt de formation, un temps est réservé à l’initiation au damage control afin de sensibiliser les participants à l’organisation des situations d’afflux massif de victimes et de les familiariser aux techniques de prise ne charge misent en œuvre de ce type de situation.

Méthode et moyens pédagogiques

Cette formation en présentiel se répartie en temps courts d’apports théoriques et en des ateliers pratiques durant lesquels des éléments théoriques complémentaires peuvent être apportés de façon personnalisé. Les moyens pédagogiques mis en œuvre sont : du matériel de simulation (simulateurs patient haute fidélité, simulateurs avec feedback qualité de la RCP, troncs de massage, simulateur de ventilation), un défibrillateur, un BAVU, un kit pose de VVP, une trousse d’urgence (drogues, stéthoscope, glucomètre, saturomètre, etc.), un chariot d’urgence, un kit damage control (garrot tactique, pansements homéostatiques, pansements israéliens, CHUT, etc.), des QCM et PowerPoint*.

Compétences visées

A l’issue de la formation les participants connaitront et seront en capacité de mettre en œuvre les PISU face à des situations d’arrêt cardiaque, de mort subite (adulte), d’hémorragie sévère (adulte), de choc anaphylactique (adulte), d’hypoglycémie, d’état de mal convulsif (adulte), d’asthme aigu grave de la personne asthmatique connue et traitée. Ils auront connaissance de la stratégie du damage control et de l’organisation du système sanitaire en cas d’afflux massif de victimes. Ils connaitront les conduites de premiers secours à adopter dans ce type de situation.

Protocole infirmiers de soin d'urgence

Public visé

  • Infirmiers

Formateurs

  • Médecin urgentiste expérimenté en soins d’urgences, expert en simulation médicale et formé au damage control
  • Un technicien expert en simulation médicale